La belle saison arrive. Je suis vraiment contente, car je ne peux pas dire que je suis une fan finie de l’hiver ! En fait, pour dire la vérité, je le déteste quasi viscéralement. J’ai tellement hâte d’enlever une couche de vêtements et me faire dorer la face au soleil ! Avec la belle saison vient aussi une activité que j’adore, le jardinage ! Oui, oui ! On n’a pas besoin d’avoir 80 ans et les cheveux grisonnants pour aimer se mettre la main dans la terre ! 

Que voulez-vous, je trouve ça super satisfaisant de faire pousser mes propres fruits et légumes ! En plus, ça goûte tellement le ciel, c’est incomparable ! Y’a rien de plus sexy qu’une fraise rouge gorgée de soleil ou une tomate encore chaude récoltée juste avant de la déguster ! Bref, j’aime ça à la folie et j’avais envie de vous partager mes trucs pour un jardin en santé ! 

 

L’abeille, c’est elle, la plus importante !

Avant de vous donner mes trucs, laissez-moi vous parler de la petite ouvrière qui est essentielle à la floraison et la récolte des fruits et légumes ! C’est elle qui accomplit la tâche la plus importante ! On en jase de plus en plus et c’est d’une importance vitale de préserver nos vaillantes abeilles en santé. On avait écrit sur le sujet, ici, l’an passé et je suis très fière de vous en reparler cette année !

Sans nos abeilles, le tiers de la nourriture que nous consommons est voué à la disparition ! On ne peut pas laisser ça aller et il est important, selon moi, de faire la promotion d’actions pour contrer ce fléau. La pollinisation est essentielle pour le maintien de nos fruits et légumes et c’est en posant de petits gestes que l’on peut encourager la revitalisation des populations d’abeilles en Amérique du Nord.

La campagne « Ramenons les abeilles», de Cheerios au miel et aux noix revient en force cette année et invite les Canadiens à planter 100 millions de fleurs sauvages à travers tout le pays afin d’aider à restaurer l’habitat naturel des abeilles ! La fameuse mascotte de la compagnie a d’ailleurs momentanément disparue des emballages de Cheerios au miel et aux noix afin de sensibiliser les Canadiens aux problèmes de la population des abeilles.

La campagne de l’an dernier a permis de distribuer 3 fois plus de semences qu’anticipé ! Clairement, un vif succès ! J’ai moi-même planté quelques semences au jardin afin d’attirer mes petites amies dans mon luxuriant potager ! D’ailleurs, je mange encore des tomates cueillies l’été passé grâce à ma récolte et ma mise en conserve !

Pour vous donner une idée de l’importance de celle-ci, voici une vidéo d’un événement qui a eu lieu récemment et, qui nous en apprends sur l’épicerie de demain dans une éventualité plutôt troublante de la disparition des abeilles.  

 

Semences gratuites !

Pour aider, vous êtes invités à vous procurer GRATUITEMENT vos semences de fleurs sauvages sur leur site internet www.ramenonslesabeilles.ca afin de fleurir votre jardin et aider la cause. Ensemble, nous pouvons, avec nos grands et petits gestes, aider à préserver nos abeilles et ainsi protéger nos ressources. N’hésitez pas à partager vos succès de floraison en utilisant le hashtag, #ramenonslesabeilles , sur vos réseaux sociaux. 

 

Quelques trucs supplémentaires pour maintenir le tout en santé!

  • Plusieurs recettes naturelles sont toutes aussi efficaces pour contrer les petites et grandes bestioles ravageuses de jardin. Si par exemple vous avez une marmotte dévoreuse de salade, posez simplement une clôture faite à base de grillage à poules et de 2 par 4. Si vous voulez éviter de passer par-dessous pour cueillir vos légumes, fabriquez-vous une porte toute simple ! N’oubliez pas de protéger le bas de votre clôture si jamais votre jardin est adjacent à celle-ci afin d’éviter que la p’tite bête ne passe en-dessous de cette dernière!
  • Vous pouvez planter des œillets pour aider à la pollinisation des plantes aux jardins. Les abeilles adorent ça ! L’odeur de ces fleurs repousse d’ailleurs quelques petits animaux qui seraient tentés par une petite croquée dans vos concombres ! Plus vous aurez de fleurs au jardin ou dans votre cour, plus les abeilles butineront et plus la récolte sera fructueuse. Alors servez-vous de vos semences offertes gratuitement par Cheerios au miel et aux noix pour aider votre jardin.
  • Faites-vous un plan de votre jardin chaque année. Il vous sera utile pour savoir où étaient plantés vos plants l’an passé. Vous pourrez ainsi faire la rotation de ceux-ci. Comme certains types de légumes appauvrissent la terre de certains minéraux, si vous les plantez toujours au même endroit, vous n’allez pas avoir de bons résultats.
  • Engrais, engrais, engrais. Préparez votre terre avec du fumier et un peu de nouveau terreau chaque année.
  • À l’ère de la technologie, mettez-vous des rappels sur votre cellulaire pour vous dire quand il est temps de nourrir de nouveau vos plants avec de l’engrais.
  • Faites l’apprentissage des concubinages des légumes. Certains ne font pas bon ménage et se nuisent s’ils sont ensemble. C’est comme un couple, certains filent mieux s’ils sont loin l’un de l’autre ah ah ah ! Au contraire d’autres s’aideront et s’épanouiront collés-collés. Le basilic par exemple fait très bon ménage avec les tomates tout comme dans notre assiette d’ailleurs ! Match made in heaven !
  • Servez-vous de vos restes de cuisine pour vous faire du compost naturel. Passez au robot coquille d’œufs, marc de café et peaux de bananes et déposez le tout dans la terre de temps à autre.
  • Je me sers personnellement des coquilles d’œufs pour étendre autour de mes plants de choux et de mes salades qui sont toujours dévorés par les limaces. Celles-ci se blessent sur les coquilles et vont voir ailleurs si nous y sommes ! JOIE !
  • J’ai toujours eu des échecs avec mes poivrons jusqu’au jour où j’ai rapproché mes plans, un peu, les uns des autres. Depuis, succès chaque fois !
  • Aidez votre terre à conserver son humidité en apposant du foin ou du paillis naturel sur le terreau.
  • Suivez les indications de plantation ! Même si un plan de courgettes semble rikiki au début de sa croissance, croyez-moi, les plants deviennent assez géants, merci !
  • Tuteur, tuteur, tuteur ! Certaines plantes en ont besoin, car le poids de ses fruits ou de ses légumes suffit pour que la tige principale se brise. Et là, on n’est pas avancé ! Les tuteurs en bambous ne coûtent trois fois rien et durent assez longtemps ! Pour les plantes grimpantes comme les concombres et haricots, un grillage fait amplement le boulot.
  • Si vous voulez planter des framboisiers, choisissez un plant qui n’est pas sauvage sinon vous allez vite vous retrouver avec des plants partout totalement incontrôlables ! Fait vécu !
  • En cas de doute sur une maladie d’un de vos plants, n’attendez pas et prenez un échantillon. Allez le montrer à un spécialiste en centre horticole. Il vous guidera pour la procédure à suivre afin d’irradier le problème. Souvent, c’est relié à un simple arrosage insuffisant ou trop intense !

J’ai une tonne de trucs sur le sujet, n’hésitez pas à me poser des questions ! De plus vous pouvez trouver des informations supplémentaires sur la préservation des populations d’abeilles sur le site dédié à la cause juste ici ! Surtout, prenez soin de nos abeilles et bon jardinage !

Concours Facebook ! Rendez-vous sur notre page Facebook pour courir la chance de gagner un ensemble cadeau Cheerios au miel et aux noix !

Décharge : Ce billet est commandité par Cheerios au miel et aux Noix. Toutefois, les opinions et écrits de ce texte sont les miens et n’engagent que moi.