En ce moment, je touche du bois, car mes enfants ne sont pas trop capricieux. J’aimerais dire que ça toujours été le cas, mais non. Ma plus jeune entre autres, a levé le nez sur une liste inimaginable d’aliments lors de sa longue carrière d’enfant difficile. Jusqu’à tout récemment, elle ne mangeait aucune viande, aucun poisson et aucune volaille. La seule chose qu’elle aimait, c’était des saucisses à hot-dog et du bœuf haché ! Pas vraiment génial du point de vue nutritionnel. Elle n’aimait pas non plus sortir des sentiers battus dans la catégorie des légumes. Si ça ne s’appelait pas une carotte ou un concombre, on pouvait quasiment oublier ça !

J’ai d’ailleurs appris récemment que le palais d’un enfant arrive à maturité autour de l’âge de 3 ans, et que les aliments qu’il consomme durant cette période jouent un rôle déterminant dans ses préférences alimentaires futures. J’ai dû en oublier un bout lorsqu’elle était jeune ! Oups !

 

 

Astuces pour en venir à bout !

Avec le temps, on a donc trouvé des trucs pour l’initier lentement mais surement à certains aliments. Je n’avais comme pas tellement envie de faire 3 repas différents afin de satisfaire à ma princesse au petit pois. La vie est bien assez compliquée pour ne pas qu’on en rajoute une couche. On a commencé par cacher des trucs qu’elle n’aimait pas dans des pâtés, des purées ou dans des plats qu’elle adorait. Ensuite, on lui balançait par la tête un beau gros : « HEIN ! Tu as tout mangé et c’était bourré de courgettes ! Tu vois que ce n’est pas si mauvais que ça ! » Elle en avait alors les deux jambes sciées et ne pouvait plus argumenter avec ses parents que ledit légume était juste trop « Yark » !

Malgré tout, certains aliments continuaient à être boudés alors on y est allé avec l’option trempette et sauce pour adoucir la chose. Il faut s’entendre, je sais qu’on a le droit de ne pas aimer quelque chose, mais quand ce quelque chose comprend la moitié du guide alimentaire … ça commence à être chiant !

On a alors trouvé d’autres idées comme celle des croquettes de légumes pour les introduire. Comme ça ressemble à une croquette tant aimée par les petits, ça passe plus facilement et en plus c’est rempli de vitamines et de nutriments ! Votre petit dernier est difficile à contenter comme ma cocotte à l’époque ? Il est sûrement attiré par les condiments et les sauces sucrés qui sont normalement servis avec des aliments plutôt gras et souvent faibles en nutriments.

 

Sans compromis et plein de saveur !

La recherche démontre que seulement deux enfants canadiens sur cinq consomment leurs sept portions de fruits et légumes par jour. Donc en cuisinant ce genre de repas, on augmente la quantité de légumes sans trop de chichi. On relève le goût avec une trempette fait avec de la moutarde de Dijon au miel Maille et l’affaire est dans le sac ! On pourrait aussi facilement ajouter des crudités et les manger avec la trempette qui est tout en légèreté. Comme elle est faite avec du yogourt nature et de la moutarde de Dijon au miel Maille, qui elle ne contient que 30 calories par cuillère à soupe et une bonne quantité de nutriments, comme des acides gras oméga-3, du sélénium, des fibres, des protéines, du magnésium, du fer et du calcium. On peut en manger sans remords ! Je vous le dis, ça se mange en deux temps trois mouvements et ce, sans babounage !

Voici d’autres trucs pour aider vos cocos à manger plus de légumes.

  • Toujours avoir à la portée des petites mains des légumes précoupés dans le frigo. De cette façon, ils pourront en prendre à la volée au retour des classes. Les enfants sont un peu paresseux par fois, il faut donc leur donner un petit coup de pouce.
  • Je prépare toujours des formats collations de trempette prête à être lancé dans la boite à lunch. Même moi, je mange plus de légumes quand j’ai une trempette sous la main.
  • Je prépare toujours de la vinaigrette maison pour les salades sur le pouce. Ce qui est bon pour les enfants, mais aussi pour les parents ! Lorsque tout est déjà coupé, il ne reste qu’à faire le montage. On peut même les préparer d’avance en pot Masson en s’assurant de mettre la vinaigrette dans le fond, les protéines par-dessus, et terminer avec les légumes.
  • Mariner les légumes donne aussi un kick supplémentaire aux accompagnements lors d’un souper. Une bonne marinade est toujours appréciée par les jeunes difficiles !
  • Savoir bien apprêter les légumes aide à rehausser leur saveur. Le guide imagé ci-dessus donne un bel exemple de préparations des légumes qui vous aidera dans votre popote.

Voici ma recette de Croquettes végétariennes, sauce à la moutarde de Dijon au miel Maille

Croquettes végétariennes, sauce à la moutarde de Dijon au miel Maille
Nombre de portions 24
Mettre une note
Imprimer
Temps de préparation
15 min
Temps de cuisson
25 min
Temps Total
40 min
Temps de préparation
15 min
Temps de cuisson
25 min
Temps Total
40 min
Ingrédients
  1. 1 boite de pois chiches, égouttés et rincés
  2. 1/2 petite courgette coupée en dés
  3. 1/2 petite carotte coupée en dés
  4. ½ oignon rouge ou 1 échalote française
  5. 1 petite poignée de persil
  6. 1-2 gousses d’ail
  7. 1 c. table de pâte de tomate
  8. Le jus d’un quart de citron
  9. 1 tasse de parmesan râpé
  10. 3 œufs
  11. Chapelure
  12. 3-4 cuillères à table de moutarde de Dijon au miel Maille
  13. 1/3 de tasse yogourt nature grec (facultatif) *
Préparation
  1. Mettre dans le robot culinaire les pois chiches, les carottes, les courgettes, l’oignon, l’ail, la pâte de tomate et le persil jusqu’à tant que ce soit bien mélangé et que le tout ressemble à de la pâte.
  2. Ajouter le parmesan et un œuf et mélanger quelques secondes.
  3. Former des petites croquettes et mettre au réfrigérateur au besoin si la préparation est trop collante.
  4. Battre deux œufs dans un bol.
  5. Enduire chaque croquette d’œuf et les rouler ensuite dans la chapelure.
  6. Cuire au four à 375 F pendant 25-30 minutes.
  7. Servir avec une belle salade verte ou des crudités.
  8. Préparer la trempette en mélangeant la moutarde de Dijon au miel Maille et le yogourt.
Cinq Fourchettes http://cinqfourchettes.com/

Rabais

Je vous invite d’ailleurs à vous rendre sur le site de Maille Canada afin de vous procurer des coupons-rabais pour l’achat de la moutarde de Dijon au miel Maille. Profitez-en pour prendre un virage légume à la maison si ce n’est pas déjà fait !

Décharge : Ce billet est commandité par Maille Canada. Toutefois, les opinions et écrits de ce texte sont les miens et n’engagent que moi.