Ce n’est pas un secret, je déteste le gaspillage. Peu importe sa forme. Que ce soit les cahiers d’école à moitié utilisés, la bouffe dans le frigo ou les vêtements trop petits. Je donne, je récupère ou je trouve le moyen de le réutiliser.

Pas question, par exemple, de jeter un cahier Canada dans lequel il reste des pages. Non, mon ami, je retire les pages non utilisées et j’en fait du papier brouillon ou de nouveaux petits calepins pour mes listes d’épicerie (tuto à venir).

Même chose pour mon thym qui partait en fou dans mon jardin! Après quelques années, ce petit coquin s’était auto-proclamé roi du jardin de Nancy! Euh, on se calme pompon! C’est moi qui décide et c’est moi la reine de mon jardin! Pfff! Non mais quel effronté! Je lui ai réglé ça bien assez vite en 2-3 coups de pelle!

C’est aussi ça l’avantage, c’est moi qui décide de la grosseur du plant! Bon, faut aussi que j’avoue que mon frère m’avait cassé les oreilles quelques jours auparavant en me disant : « Hey la soeur! Même ton jardin est en folie! Coupe-moi ça ces plants-là puis jette-moi ça! »

J’ai réglé ça, mais à ma façon, sans rien jeter. Ça adonnait aussi super bien, car il annonçait 1 million de degrés cette journée-là alors je me suis dit: « Hum et si je les faisais sécher au soleil ces fines herbes là? »

Ça faisait une pierre deux coups : pas de four qui chauffe, pas de surveillance intense, juste des plaques à biscuits élégamment installées sur mon balcon au soleil. Il n’en fallait pas plus pour que je tente l’expérience! Et vous savez quoi? Ça marche! Je le refais avec mes surplus à l’automne, croyez-moi!

Voici la marche à suivre, qui est plutôt simple, pour y arriver.

Étape un: Couper vos plants en deux s’ils sont trop gros ou prenez simplement les tiges dont vous avez besoin. Bien les laver pour en retirer le maximum de terre.



Étape deux: Avec du papier absorbant, retirez le plus d’eau possible.



Étape trois: Les disposer sur des plaques à biscuits et les laisser sécher pendant toute la journée (ou jusqu’à ce qu’elles soient vraiment sèches) en plein soleil. Note: les dessus de BBQ deviennent très chaud au soleil, donc le processus va plus rapidement! J’ai mis mes plaques sur le couvercle de mon BBQ. Les plaques sont devenues si chaudes que j’ai dû prendre des mitaines de four pour ne pas me brûler!

Étape quatre: Retirez les feuilles séchées de leurs tiges et conserver-les dans un pot hermétique, idéalement à la noirceur. Demandez de l’aide aux enfants, ils adorent participer à ce genre d’activité!

Coût de l’opération? Zéro beau dollar. Temps consacré? Un gros 20 minutes ici et là. Économie? Un max considérant qu’on ne peut avoir plus frais comme herbes séchées en plus de n’avoir pas consommé d’électricité ou trop de temps! À essayer avec n’importe quelles fines herbes!