Mon plateau de fromages idéal - Cinq Fourchettes

Bon, il faut l’admettre, en nom de fromage, je m’y connais peu même si j’en mange comme une dingue! Je mettrai ça sur le dos de ma mémoire de poisson rouge, mais je ne me rappelle jamais de mes coups de coeur. Je me promets de faire mieux dans l’avenir, car c’est un peu moche de faire de belles découvertes et de ne pouvoir les conseiller aux autres. Je me suis donc outillée, pour cet article, en acceptant humblement l’aide d’une amie qui a longtemps travaillé à la fromagerie Hamel au Marché Jean-Talon! Renée, de son p’tit nom, m’a lancé un jour,  quand je lui ai dis que j’allais écrire sur les fromages : « Hey Nancy, je peux t’aider si tu veux! J’en connais un brin sur le sujet! ».

J’étais tellement contente que je lui ai proposé qu’on aille faire une petite virée à l’épicerie pour voir ce qu’ils avaient à offrir! Elle m’a lancé alors un: « Ah oui, à l’épicerie? Pourquoi ne pas aller dans une fromagerie? ». Eh bien ma belle Renée, j’avais envie d’écrire sur le sujet, mais je voulais rendre le sujet accessible à tous. Ce n’est pas tout le monde qui a la chance d’avoir une fromagerie à proximité, mais une épicerie, il y en a tout le temps! #Futée

Fromagerie
En plus, comme j’ai eu la chance de participer à l’ouverture du Provigo Le Marché de ville Mont-Royal la semaine dernière, j’ai pu constater que l’on pouvait drôlement se débrouiller à même l’épicerie. On nous parlait que les magasins de la bannière Provigo Le Marché offrait une sélection de 300 à 400 fromages d’ici ou d’ailleurs! J’étais un peu septique, je l’avoue, mais rapidement les doutes se sont estompés quand je me suis retrouvée devant les étalages de la section Fromagerie! C’est quelque chose!
Chef Martin Patenaude

Même si le paradis des fromages était devant mes yeux, je me posais la question pendant la présentation: Qu’en est-il de la place faite au fromage québécois? On nous parle ici de plus de 200 fromages qui sont d’ici! Pas mal, la fille qui aime prôner les produits bien d’ici est très comblée! On nous a parlé des combinaisons possibles, des accords bières et de la façon de les accompagner.

Nous avons même eu la chance d’avoir un petit cours sur la photographie de boustifailles par la belle Marie des neiges Magnan et beaucoup d’aide du chef exécutif  Provigo Le Marché et les écoles culinaires le Choix du Président Martin Patenaude. Je suis sortie de là outillée, mais j’avais envie de tester la théorie seule comme une grande (ou presque).

Mon plateau de fromages idéal - Cinq Fourchettes

Alors un beau lundi après-midi, je suis allée me promener avec ma belle amie dans un Provigo le Marché de ma ville et elle m’a fait un cours intensif sur les fromages. J’ai dû prendre des notes, car je vous jure que c’est difficile de tout retenir, car quand elle en parle, elle s’emballe et va beaucoup trop vite! Quoique je sois dotée de pouces hyper actifs sur un clavier d’iPhone, je ne suffisais pas à la tâche! Voici, en rafale, les trucs et astuces pour bien monter un plateau de fromages conseillé par le chef Patenaude et ma belle Renée adorée! J’en ai aussi profité pour intégrer certains des gagnants québécois du Concours des fromages fins canadiens 2016 offerts chez Provigo (variation possible selon le magasin).

Il y a donc les fromages Baluchon, l’Oka l’Artisan, le Chemin Hatley, le Zacharie Cloutier et le cheddar Perron moyen qui font partis des 10 fromages québécois ayant été primés!

Mon plateau de fromages idéal - Cinq Fourchettes
  • Pour un plateau de fromages idéal, combiner des fromages de catégorie variée comme les pâtes molles (ex.: brie, camembert), pâtes semi fermes (ex.: Saint-Paulin, Port-Salut), les pâtes fermes (ex.:gouda, cheddar), les pâtes persillées ex.: bleu), et les pâtes fraîches (ex.: boursin, chèvre frais). Graduer les saveurs et choisir des fromages doux, moyens et corsés.
  • Toujours couper le fromage de sorte que personne ne reste pris qu’avec de la croûte. Le site de Fromage d’ici a une superbe vidéo explicative pour la coupe et le rangement des fromages. (ici)
  • Privilégier les emballages en carton ou papier et non en cellophane pour éviter le transfert de goût du plastique au fromage. Un fromage devrait être rangé dans son emballage d’origine (à part pour le cellophane) ou ranger dans un papier ciré puis dans un papier d’aluminium.
  • Sentez les fromages, s’ils sentent l’ammoniac, prenez-en un autre.
  • Pour vérifier « l’âge » d’une pâte molle, toucher le centre. Si on a affaire à un morceau coupé, le centre sera de texture différente et plus ferme, parfois un peu plus pâle que le reste du morceau. S’il est ferme, il est trop jeune. Toucher ensuite le pourtour, s’il est dur, mais que le centre est mou, il est possible qu’il soit trop avancé. Le centre et le pourtour devrait être souple.
  • Si vous voyez de la mousse blanche  autre qu’une croûte fleurie (comme la croûte blanche du camembert par exemple), changez de fromage.
  • La décoloration est un autre signe auquel il faut faire attention. Il peut révéler que le fromage traîne depuis trop longtemps dans le comptoir. Ce qui n’est pas toujours le cas des bleus, très sensibles à la lumière.
  • Les noix et les raisins aident à neutraliser le goût des fromages dans votre bouche entre chaque dégustation. Un peu à la façon des craquelins neutres lors d’une dégustation de vin.
  • Le vin n’est pas le seul accompagnateur pour vos dégustations de fromage. La bière aussi est excellente avec le fromage. Privilégier les bières fines. Les micro-brasseries du Québec en font de très bonnes. Je ne suis pas très bière. mais celles dégustées lors de la démonstration m’ont beaucoup plu (Microbrasserie Les 2 frères). J’aime aussi accompagner mes fromages de cidre du Québec! Un délice!
  • Toujours commencer par le plus doux pour terminer avec le plus corsé.
  • La quantité à prévoir lors de la présentation d’un plateau de fromages varie entre 70 à 140 grammes par personne dépendant s’ils sont présentés après le repas ou s’ils constituent le repas!

 

  • Les accompagnements peuvent varier. Vous pouvez choisir une variété de craquelins et de pains, des olives, des fruits séchés, des confitures, chutney, moutarde fine, gelée, viandes froides, des noix, des raisins et fruits frais. Une chose àretenir, le pain doux avec le fromage doux, le pain plus savoureux avec les fromages plus relevés. Mon conseil numéro 1? Essayer des combinaisons et trouver ce que vous aimez! Vous serez peut-être surpris! Il est conseillé (je ne sais pas pourquoi d’ailleurs), de choisir une quantité de fromage en nombre impair! Peut-être une question de présentation, qui sait! Sur celle-là, je fais pas mal à ma tête!

Je vous montre donc en vidéo, notre plateau de fromages 100% québécois et leurs accompagnements.

 

Évidemment, mon plateau de fromages idéal varie selon mon humeur, la disponibilité des produits et surtout selon mes convives! Des fromages chouchous, j’en ai une tonne et de toutes les nationalités! Faites votre propre plateau et amusez-vous surtout, c’est ce qu’il y a de plus important! Quels sont vos fromages préférés?

Mon plateau de fromages idéal - Cinq Fourchettes